Équité Association applaudit le plan d’action national de lutte contre le vol de véhicules de Sécurité publique Canada
June 10, 2024

National Insurance Crime Bureau (NICB)

Qu’est-ce que le National Insurance Crime Bureau (NICB)?

Établi à Des Plaines en Illinois, le National Insurance Crime Bureau (NICB) est le principal organisme à but non lucratif des États-Unis qui se consacre exclusivement à la prévision, à la prévention et à la poursuite du crime d’assurance par le biais de renseignements, d’analyses et d’opérations; de la sensibilisation au crime et de sa prévention; et de stratégies, de politiques et de la défense des intérêts.

Le NICB est soutenu par plus de 1 200 compagnies d’assurance de dommages et d’organisations autoassurées. Les compagnies membres du NICB ont établi des contrats d’assurance pour plus de 582 milliards de dollars en primes en 2021, ce qui représente plus de 82 % des primes d’assurance de dommages aux États-Unis, dont plus de 96,09 % proviennent de l’assurance automobile des particuliers.

Comment le NICB contribue-t-il à la lutte contre la fraude?

Créé en 1912, le NICB mène un effort solidaire pour combattre et prévenir le crime d’assurance par des activités basées sur des renseignements. Ses quelque 400 employés collaborent avec les forces de l’ordre, des experts en technologie, des représentants du gouvernement, des procureurs, des organisations internationales de lutte contre la criminalité et le public afin de mener une initiative solidaire pour prévenir et combattre la fraude à l’assurance et le crime.

Les efforts du NICB se concentrent sur des enquêtes portant sur des réclamations multiples touchant plusieurs assureurs, dans la cadre d’activités criminelles majeures. Pour faciliter les enquêtes, les agents du NICB, répartis dans huit bureaux régionaux, servent les membres et collaborent avec les forces de l’ordre. En 2021, le NICB a récupéré 250 305 véhicules d’une valeur totale de 933 millions de dollars; atténué des pertes de 51 millions de dollars et obtenu des ordonnances de substitution de 11,2 millions de dollars.

Le NICB offre une multitude de services et de produits dans toutes ses divisions, mais l’apprentissage et la formation constituent sa pierre angulaire, car le NICB crée des programmes de formation qui sont la norme de référence dans le domaine de l’assurance, tant pour les débutants que pour les analystes et enquêteurs chevronnés qui suivent de près les menaces émergentes et les besoins de l’industrie.

Le NICB à l’œuvre

LeNICB a travaillé sur plusieurs cas très médiatisés au fil des ans, notamment le bombardement du World Trade Center en 1993, le bombardement d’Oklahoma City en 1995, et les attentats du 11 septembre 2001. Plus récemment, le NICB a contribué aux enquêtes sur l’explosion survenue à Nashville, le jour de Noël.

Le matin de Noël 2020, une bombe a explosé à 6 h 30 sur la Deuxième avenue, une rue historique de Nashville. Un VR chargé d’explosifs avait été stationné devant une installation de communication d’AT&T. Le propriétaire du VR, identifié comme étant Anthony Quinn Warner, un homme de 63 ans, avait installé un haut-parleur pour diffuser une voix féminine informatisée afin d’avertir les gens d’évacuer la zone. M. Warner fut la seule personne tuée dans l’explosion, mais la bombe a endommagé 65 édifices et déplacé des dizaines d’entreprises et de résidents.

Le NICB a immédiatement contacté ses partenaires du service de police de la région métropolitaine de Nashville, la patrouille des autoroutes du Tennessee et le FBI pour leur offrir son aide. Plus tard ce jour-là, le FBI a appelé le NICB pour qu’il l’aide à identifier le VR. Des agents du NICB ont fourni une analyse et des conseils au FBI, et fait des recommandations pour l’enquête sur place, afin d’identifier les pièces du véhicule qu’il était essentiel de récupérer et de les classer par ordre de priorité. Les enquêteurs ont trouvé plusieurs pièces portant des numéros de moulage ou de pièce, et ont envoyé des photos au NICB. Les agents du NICB ont ensuite pu réduire le nombre de numéros de moulage possibles sur le bloc moteur et la transmission à quelques modèles de VR de marque Ford. Les autorités ont finalement pu identifier le véhicule grâce aux renseignements fournis par le NICB. Le FBI a conclu que M. Warner avait agi seul avec l’intention de se tuer et que l’attaque n’était pas liée au terrorisme.

Pour de plus amples renseignements au sujet du NICB, des avantages et services qu’iloffre, rendez-vous au www.nicb.org. La publication annuelle du NICB, Vehicle Identification Manuals (en anglais seulement) est offerte aux forces de l’ordre canadiennes qui peuvent recevoir gratuitement jusqu’à 50 exemplaires gratuits au cours d’une année donnée (les frais d’expédition ne sont pas compris).